read online Textbooks Illusions et souffrances (Sciences sociales) – Bilb-weil.de

tudier la migration partir de la question de la souffrance ouvre des perspectives sur les conditions dexistence paradoxales de lmigr et de limmigr, sur les liens sociaux tablis entre individus et socits, entre lobjectivit et la subjectivit, entre le rel et limaginaire Qui sont les Chinois Paris Comment leurs trajectoires migratoires entrent elles dans lhistoire de la socit franaise Quels liens conomiques, culturels, politiques et affectifs tablissent ils avec leur pays de rsidence ainsi quavec leur pays dorigine Situe la fois dans les contextes gnraux de laccueil des trangers en France et de la mutation de la socit chinoise depuis une quarantaine dannes, lenqute ethnographique rvle, derrire les reprsentations sociales des Chinois, souvent figes et simplistes, les mobilits sociales multiples et les conditions de vie extrmement htrognes dune immigration non postcoloniale, faites de bonheurs comme de douleurs, de joie comme de chagrin, de dits comme de non dits, et despoir comme de dsespoirtudier la migration partir de la question de la souffrance ouvre des perspectives sur les conditions dexistence paradoxales de lmigr et de limmigr, sur les liens sociaux tablis entre individus et socits, entre lobjectivit et la subjectivit, entre le rel et limaginaire Qui sont les Chinois Paris Comment leurs trajectoires migratoires entrent elles dans lhistoire de la socit franaise Quels liens conomiques, culturels, politiques et affectifs tablissent ils avec leur pays de rsidence ainsi quavec leur pays dorigine Situe la fois dans les contextes gnraux de laccueil des trangers en France et de la mutation de la socit chinoise depuis une quarantaine dannes, lenqute ethnographique rvle, derrire les reprsentations sociales des Chinois, souvent figes et simplistes, les mobilits sociales multiples et les conditions de vie extrmement htrognes dune immigration non postcoloniale, faites de bonheurs comme de douleurs, de joie comme de chagrin, de dits comme de non dits, et despoir comme de dsespoir Published On