[ books pdf ] Le Travail à visage humain. De la condition de la personne dans l'entrepriseAuthor Sandra Bellier – Bilb-weil.de

L diteur ne pr cise pas de quelle fa on les trois auteurs de Le travail visage humain ont proc d pour crire leur ouvrage Chacun a t il compos sa partie, tout a t il t r alis en commun Ce qui est certain, c est qu on ne sort pas indemne de la lecture de ce livre diff rent Certains propos, parfois, semblent outranciers on bute, de temps autres, sur quelques approximations historiques on prend au passage quelques bonnes paires de gifles Certes Mais voil enfin un livre qui n envoie pas dire ce qu il a dire et dont les auteurs n ont, l vidence, pas t contamin s par la pens e unique Un livre qui d range, parce qu il m ne au fond le raisonnement qu il initialise d s les premiers chapitres On y per oit l engagement des auteurs et, sous jacent, leur respect fondamental de l humain, on y d couvre une pens e originale, ample Bref, un livre pas comme les autres, suscitant p le m le chez le lecteur agacements, r flexion, inqui tude, interrogations, doute, espoir Un livre qui m rite d tre lu, voire m dit par endroits Enfin et surtout, un livre qui offre une r flexion capable d engendrer celle du lecteur, en lui permettant d acc der une vision globale et profonde du rapport des hommes et de l homme au travail, l oeuvre N abordez cet ouvrage que si vous pouvez supporter la mise mal de croyances ancr es depuis si longtemps qu il ne viendrait presque personne l id e de les remettre en cause Peut tre bien que le travail a pour fonction premi re de contenir et de canaliser la violence dont chaque individu est porteur Il serait donc la fois ce qui nous construit et ou nous d truit Notre sauvegarde et notre int grit humaine r sident dans la capacit nous distancier de l oeuvre que nous produisons, tout en l identifiant comme fa on d tre au monde et comme porte d entr e d une alt rit constructive o chaque autre est sujet et non objet, de production par exemple Pour parvenir ce bienfaisant niveau de conscience, nous devons sans cesse activer notre vigilance, menac s que nous sommes, avec la meilleure bonne foi du monde, par l a responsabilit Car l homo faber a peu peu d riv de la logique Produit Monnaie Produit vers celle, perverse, de la logique Monnaie Produit Monnaie Les surplus engendr s par ce syst me en termes de richesses, de pouvoir, d avoir, de s curit sont malheureusement souvent acquis au d triment d un surplus d tre A ce niveau, la lucidit nous fait d faut Le travail est donc une r alit ambivalente, subtile, qui peut rendre les uns pr dateurs des autres, chacun trouvant des b n fices dans le r le qu il occupe, et tant capable d en changer Comment alors tendre vers davantage d alt rit et moins de pr dation Probablement en faisant fonctionner nos cellules grises pour comprendre de quelle fa on il est possible de passer d un travail ali nant dont nous pouvons aller jusqu m conna tre qu il le soit un travail humanisant Nous retrouverons ainsi et ici les l ments du raisonnement aristot licien la praxis, l agir qui requiert l engagement de celui qui produit l oeuvre , la po sis, le faire qui appelle l indispensable distanciation l oeuvre n est pas moi, l oeuvre n est pas exempte de moi, l oeuvre me met en lien avec l in vitable autre sans lequel je ne peux me construire et enfin la techn , ensemble des outils qui me permettent de r aliser une oeuvre , empreinte de ma fa on d tre moi m me et au monde, et pas seulement un produit qui n engendrera que de la monnaie Mais lorsque la conscience tombe en l thargie, l ali nation au travail rend l individu aveugle et sourd son propre d sir, sa propre souffrance Je ne sais trop pourquoi, je suis tent e de citer pour finir le su dois Stig Dagerman, disparu aujourd hui Etant donn que je cherche m assurer que ma vie n est pas absurde et que je ne suis pas seul sur la terre, je rassemble tous ces mots en un livre et je l offre au monde En retour, celui ci me donne la richesse, la gloire et le silence Le titre du court opuscule dont ces lignes sont extraites est Notre besoin de consolation est impossible rassasier Parviendrons nous un jour humaniser suffisamment le travail pour qu il participe r ellement notre besoin de consolationBrigitte de Saint MartinBusiness DigestLe travail est la fois servitude et lib ration La servitude mat rielle a laiss place une servitude intellectuelle, plus difficile identifier Comment concilier un travail plus humain dans une soci t o les logiques conomiques incitent une attitude de pr dation et de violence Le travail porte les stigmates de l ali nation mais c est aussi la marque de l humanit dans la cr ation L entreprise g n re des processus d ali nation Ce n est pas tant le travail en soi qui est ali nant que le rapport de l homme au travail L entreprise est un organisme d pendant du milieu dans lequel il volue Ainsi le contexte conomique oriente le contexte de l entreprise, lui m me influenc par l id ologie culturelle Il est donc essentiel de cultiver distanciation et ma trise afin de ne pas participer de mani re inconsciente aux processus d ali nation La logique de l tre doit remplacer celle de l avoir Il faut lutter contre la logique de l avoir et d velopper celle de l tre L entreprise a devant elle le champ des possibles en ce qui concerne l introduction de la mesure humaine dans le travail Ceci n cessite la reconnaissance de l alt rit , de la corpor it et de la pr carit de l tre Id es cl s, par Business Digest