Vivre en maison de retraite: Le dernier chez-soi Audible – Bilb-weil.de

Le monde des maisons de retraite est mal connu, sinon par ceux qui le ctoient quotidiennement, personnels des tablissements, soignants ou proches des rsidents qui viennent y finir leur vie Les reprsentations sociales ont tendance faire des personnes hberges dans ces tablissements soit des vieillards isols et dmunis, soit des individus placs, en raison de handicaps lourds, par les services sociaux ou par leur famille La maison de retraite apparat comme un lieu contraignant l extrme, qui limite fortement la libert des rsidents, voire leur autonomie, en raison des exigences de la vie collective, et qui de ce fait acclre le vieillissement partir d une enqute auprs de personnes ges rsidant dans huit tablissements d hbergement collectif, cette recherche propose de porter un autre regard sur la vieillesse et le vieillissement en institution S attachant, travers le point de vue des rsidents eux mmes, analyser ce que les personnes ges font de l institution, plutt qu ce qu elle leur fait, elle montre qu il est possible, certaines conditions sociales, de crer une vie quilibre en maison de retraite Certains rsidents parviennent y construire leur dernier chez soi , selon des modalits varies, mme si d autres peinent retrouver un quilibre dans cette vie trs collective Outre les diffrentes formes de vie possibles dans ces institutions, elle dcline galement les diffrents processus de vieillissement qui y sont l uvre Au del de la maison de retraite, cette enqute propose donc une rflexion globale sur la vieillesse, le vieillissement, et la place que notre socit mnage aux plus vieux d entre nousIsabelle Mallon est matre de confrences en sociologie l universit Lumire Lyon II Elle est membre du GRS Groupe de recherche sur la socialisation, CNRS universit Lyon II